Les Jacadi de Léonie

Ma fille de 3 ans n’est pas la nièce de French Shoes Addict pour rien !

Pour son anniversaire, sa Babouchka (grand-mère en Bulgare) lui a offert une paire de chaussures Jacadi vernis pour mettre avec ses “robes qui tournent”, comme elle dit. Mais le détail qui a intéressé Léonie, c’est la bride à scratch qui lui permet de les mettre et de les enlever toute seule. Fini les nœuds et les boucles où l’on est obligé de demander de l’aide à maman avant de pouvoir sortir dehors… ces chaussures sont un premier pas vers l’autonomie et la liberté !

C’est ainsi que les chaussures de Léonie ont commencé à voyager avec elle. Elles la suivent désormais partout ! A la mer, à l’école, à la ferme… et même au Cambodge. En collants ou pieds nus, sous 10 degrés comme sous 40 degrés, Léonie ne veut mettre que “les chaussures de Babouka”. Et je n’ai pas intérêt à les oublier quand nous partons en week-end (ce qui nous est arrivé lors d’un Pont de Mai), sinon elle nous demande de rentrer à la maison pour pouvoir mettre ses chaussures. 4 jours sans les porter, c’est trop long, nous a t’elle dit !

La semaine dernière, Léonie m’a demandé si elle garderait ses chaussures “pour toute la vie”. Mais quand je lui ai dit que bientôt elle grandirait des pieds et qu’elle ne pourrait plus rentrer dedans, son regard s’est froncé. Elle a réfléchi puis a chuchoté : “peut-être que Babouka en aura d’autres, avec une robe qui a des poches” (car sa grand-mère lui coud aussi des robes “qui tournent, avec de grandes poches” pour mettre plein de trésors dedans). Qu’elle merveilleuse grand-mère elle a…

 

Une maman Shoes Addict aussi.

 

PS : Ces chaussures font aussi du bruit quand on marche, un peu comme les talons de maman qui claquent sur le parquet. Et ça aussi, ça plait beaucoup à Léonie 😉

Les Peep Toes d’Edina

Ces chaussures ont une signification très importante pour moi.

Ces escarpins furent ma première paire de talons, que je me suis offerte vers 19 ans, achetées en 2007.

Et surtout je les ai portées pour le bal du lycée ! J’avais initialement prévu de me vêtir d’une robe noire accessoirisée par un sac à main en forme de pomme verte (acheté à Nantes). Il me manquait les chaussures…

J’en souhaitais des vert pomme, pour rappeler mon sac. Je l’appelais au lycée le “vert Edina”, car j’étais amoureuse de cette couleur. Chaussures cherchées, trouvées et achetées en compagnie de ma Maman.

Je peux vous assurer qu’elles ont fait fureur lors du bal et bien sûr je les ai portées par la suite, pour tout type d’occasion. Portées 1 à 2 fois dans l’année… Et cette année je leur rend hommage pour leurs 10 ans je me dis que je les porterais plus souvent.

C’est dans l’air du temps. Un style un peu vintage et la couleur de l’année – le vert Pantone Greenery.

Les richelieux d’Elisabeth

“Pour Noël dernier, une personne très chère à mon cœur a eu l’excellente idée de m’offrir des richelieux vernis noirs et je les adore !

Ce sont des Clarks. Habituellement cette marque renvoie aux Clarks Originals dont le style est très spécifique et pas vraiment “tendance” (sans mauvaises pensées, j’en ai d’ailleurs une paire très “originale” je dois avouer). Mais ces richelieux vernis noirs sont de toute beauté !

J’en prends grand soin et ne les porte que lorsque je suis sûre de ne pas faire de marche qui pourrait les abîmer.

Nous pouvons observer la qualité de ces chaussures. Elles ont été fabriquées dans le respect du savoir-faire et de la tradition.

Je suis très fière lorsque je les ai aux pieds tant elles sont chic !”