Ma fille de 3 ans n’est pas la nièce de French Shoes Addict pour rien !

Pour son anniversaire, sa Babouchka (grand-mère en Bulgare) lui a offert une paire de chaussures Jacadi vernis pour mettre avec ses “robes qui tournent”, comme elle dit. Mais le détail qui a intéressé Léonie, c’est la bride à scratch qui lui permet de les mettre et de les enlever toute seule. Fini les nœuds et les boucles où l’on est obligé de demander de l’aide à maman avant de pouvoir sortir dehors… ces chaussures sont un premier pas vers l’autonomie et la liberté !

C’est ainsi que les chaussures de Léonie ont commencé à voyager avec elle. Elles la suivent désormais partout ! A la mer, à l’école, à la ferme… et même au Cambodge. En collants ou pieds nus, sous 10 degrés comme sous 40 degrés, Léonie ne veut mettre que “les chaussures de Babouka”. Et je n’ai pas intérêt à les oublier quand nous partons en week-end (ce qui nous est arrivé lors d’un Pont de Mai), sinon elle nous demande de rentrer à la maison pour pouvoir mettre ses chaussures. 4 jours sans les porter, c’est trop long, nous a t’elle dit !

La semaine dernière, Léonie m’a demandé si elle garderait ses chaussures “pour toute la vie”. Mais quand je lui ai dit que bientôt elle grandirait des pieds et qu’elle ne pourrait plus rentrer dedans, son regard s’est froncé. Elle a réfléchi puis a chuchoté : “peut-être que Babouka en aura d’autres, avec une robe qui a des poches” (car sa grand-mère lui coud aussi des robes “qui tournent, avec de grandes poches” pour mettre plein de trésors dedans). Qu’elle merveilleuse grand-mère elle a…

 

Une maman Shoes Addict aussi.

 

PS : Ces chaussures font aussi du bruit quand on marche, un peu comme les talons de maman qui claquent sur le parquet. Et ça aussi, ça plait beaucoup à Léonie 😉